Index d’égalité professionnelle, Evel&Quadral poursuit son engagement

Les 18 sociétés de l’UES EVEL & QUADRAL ont réalisé le calcul de l’index d’égalité professionnelle femmes – hommes pour l’année 2021. La note obtenue pour l’année 2021 est de : 77 points / 100.

 

Cinq indicateurs ont été calculés :

  • L’écart de rémunération entre les femmes et les hommes par catégories professionnelles et par tranche d’âge (moins de 30 ans, 30 à 39 ans, 40 à 49 ans et 50 ans et plus). La note est de 27 points sur 40. L’écart de rémunération pondéré ressort à 9,92 % en défaveur des femmes.
  • L’écart de taux d’augmentations individuelles de salaire entre les femmes et les hommes. La note est de 20 points sur 20. L’écart de taux d’augmentation est de 0,54 % en faveur des hommes.
  • L’écart de taux de promotion entre les femmes et les hommes. La note est de 15 points sur 15. L’écart de taux de promotion est de 0,43 % en faveur des femmes.
  • Le % de salariées augmentées dans l’année de retour de congé maternité, dès lors que des augmentations sont intervenues en leur absence. La note est de 15 points sur 15 et toutes les femmes concernées ont bénéficié d’une augmentation.
  • Le nombre de salariés du sexe sous-représenté dans les 10 plus hautes rémunérations. La note est de 0 point sur 10. Une femme est présente parmi les 10 plus hautes rémunérations.

La note obtenue est supérieure à 75 points, comme en 2019 et en 2020. La politique d’augmentation individuelle et de promotion pratiquée au sein de EVEL & QUADRAL permet de bénéficier du maximum de points pour les trois indicateurs concernés. La réduction de l’écart de rémunération entre les femmes et les hommes, qui se poursuit avec une note supérieure de 2 points par rapport à 2020, demande encore à être accentuée, en particulier pour les agents de maîtrise de 40 ans et plus et pour les cadres âgés de 30 ans à 39 ans et de 50 ans et plus.